Covid19 : Liberté d’expression et responsabilité sur autrui.

Covid 19, une histoire de croyance ?

Cette fausse pandémie nous aura au moins appris une chose. Les médias mainstream peuvent vous raconter ce qu’ils veulent, vous y croirez. Vous êtes des croyants. Cela vous permettra peut-être de mieux comprendre comment sont heurté d’autres croyants, lorsqu’on caricature leur prophète …

Je suis pour la liberté d’expression, même celle qui caricature des prophètes, je n’ai pas d’ambition d’interdire quoi que ce soit en la matière…

Cependant, j’imagine vos têtes, si on caricature vos prophètes à vous. Ceci me donne encore plus goût à la liberté d’expression.

Voyez les enseignants, ces grands croyants devant l’éternel de la religion « démocratique républicaine. » Ils diront quoi si on caricature un de leur prophète, le martyr Samuel Paty ?

Ils seront pour la liberté d’expression, pour la libre caricature à ce moment-là ?

Il n’y aurait pas un fanatique religieux enseignants pour venir buter l’auteur du dessin ?

Ou, je dessine très mal (au départ, je voulais imiter la caricature du Mahomet à genou avec une étoile dans le cul, diffusée par l’enseignant décapité, mais dessiner avec la souris, c’est chaud…Je suis vraiment pas caricaturiste !) C’est juste un exemple de ce qu’on pourrait faire comme caricature du martyr Samuel Paty. J’ajoute que je ne tiens nullement à inciter à la haine et que je ne cautionne aucune décapitation quelle qu’elle soit. C’est une caricature, donc elle se moque et peu aussi se moquer des morts, mêmes violentes et injustifiables. N’est-ce pas ça, la liberté d’expression accordée à ceux qui se moques du prophète d’autres croyances que les leurs ?

C’est souvent un des problèmes des croyants, leurs croyances les aveuglent à tout autre point de vue.

C’est aussi pour cela qu’ils ne peuvent supporter qu’un film comme Hold Up existe, ou même les « complotistes » en règle général…

Quelques articles sur le sujet :

La censure sur les réseaux sociaux et la bataille de l’opinion.

Je constate de la censure à tout va sur les réseaux sociaux, mais je constate également que les principaux censeurs, n’ont de cesse de vouloir revenir au sujet de leur censure…Comme s’ils n’arrivaient pas bien à avaler le fait que certains les classent dans le rôle de censeur, qu’ils n’assument pas être.

Le « Pass Covid », rappel des sombres heures du passé.

Souvenons-nous des parcs et jardins interdits aux chiens et aux juifs, souvenons nous des toilettes interdites aux nègres…Et rappelons nous qu’aujourd’hui, ce qui nous est proposé et qui est suivi si promptement par nos amis collaborationnistes, est ni plus ni moins d’interdire certains endroits publics, de plus en plus avec le temps j’imagine, aux personnes qui auraient refusé un vaccin, que les moins septiques de ceux qui osent encore se poser des questions refusent catégoriquement de prendre.

Aux adeptes de la secte religieuse du Covid tout puissant :

Il me semble toutefois dommageable que leurs croyances covidiennes, qui ne devraient concerner qu’eux, obligent et contraignent tellement les autres…J’ai parfois l’impression de subir un genre de république islamique, sauf qu’il s’agit d’une autre religion que l’islam qui règne. Il s’agit néanmoins, d’une religion avec ses dogmes, ses missionnaires, ses inquisiteurs. Une religion avec ses interdits, ses fatwas…Une religion avec ses signes distinctifs, ses intolérances, ses répudiations (#professeurperonne)

Oui , parce que contrairement à beaucoup de croyants en d’autres religion, le croyant aux dogmes « démocrates républicains » (un jolie nom pour désigner, le « totalitarisme néolibéral »), croient dure comme fer que leurs croyances ne sont en rien religieuses, irrationnelles, mais bien « scientifiques » (on comprendra la dedans, les « sciences humaines »).

Les croyances et leurs conséquences :

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a été interrogé sur le fait que les membres du gouvernement ne se fassent pas vacciner en premier, ne serait-ce que pour donner l’exemple, alors que la méfiance reste importante en France à l’égard du vaccin.

Source: https://bit.ly/37u5ADC

Dites bonjour à Gabriel !

Les membres du gouvernement refusent de se vacciner les premiers. Les dirigeants de Big Pharma jouent à la bourse et vendent leurs actions à la veille d’annonces de sorties de vaccin, se faisant quelques millions de dollars au passage…On vous explique que les industries pharmaceutiques qui vendent les vaccins aux états, ne seront pas responsables juridiquement des potentiels effets secondaires des vaccins, mais que ça sera l’état, donc vous indirectement, qui serez responsables.

Vous ne vous étonnez donc pas que la recherche sur les effets secondaires des vaccins soit si peu poussée ?


Vous ne voyez donc rien venir ?


Je dis juste ceci, concernant les personnes adultes et jugées comme « responsables de leurs actes » (donc pas les enfants et les personnes vulnérables, comme certaines personnes âgées, ou malades) : :


Si vous vous faites vacciner, vous méritez votre vaccin…Mais pas vos enfants et les gens sur lequel vous êtes juridiquement responsables. Je pense que, dans la mesure de toutes les preuves de la dangerosité de ce vaccin disponible partout, même sur le mainstream, si vous faites vacciner quand même vos gosses, ou d’autres personnes vulnérables sous votre responsabilité juridique, cette responsabilité qui vous est accordée est clairement à remettre en question.

Je sépare ce problème du fait que vous voulez user de ce vaccin pour vous même, ce qui est votre droit. Ce n’est pas aux autres de vous empêcher de vous suicider. C’est pour cela que je recommande à ce type de personne, comme au personnel politique recommandant le vaccin Covid, de vous faire vacciner avant d’en obliger ceux qu’il vous est permis juridiquement d’obliger.

Piquez-vous, attendez un an ou deux. Un petit recul quoi…

Du recul, vous ne connaissez pas ? Le principe de précaution non-plus ?

La seule précautions que vous connaissez sera-t-elle de suivre au pied et à la lettre tout ce qu’on vous dit de faire ?

Pourvu que ça soit dit sur le mainstream ?

Même si vos maîtres vous en prive de plus en plus, faisant de vous officiellement, les enfants que vous êtes dans vos têtes, vous avez encore certaines responsabilités résiduelles, comme celles de prendre des décisions pour d’autres, ces personnes sous vos responsabilités directes.

C’est un sacré poids, qu’il convient de mesurer, surtout lorsqu’on a à prendre pour eux une décision grave, qui est appelée à être suivie de certaines conséquences, notamment sur leur santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s